#Pub: bien divulguer un partenariat avec une marque

#Pub: bien divulguer un partenariat avec une marque

Les médias sociaux, les blogues et les vlogs sont maintenant utilisés à toutes sauces et, bien « qu’officiellement » aucune loi ne régisse leurs utilisations au Canada, les Normes canadiennes de la publicité (NCP) ont émis un guide de « Lignes directrices sur la divulgation » sur le marketing d’influence en juin dernier. Ce guide, qui est appelé à évoluer selon les nouvelles tendances en ligne, se veut une référence auprès des marques, influenceurs et créateurs de contenus. Qu’est-ce qu’on a à gagner de suivre ces recommandations? La confiance du public qui lit, regarde, et consomme les médias en ligne!

À quoi servent les lignes directrices sur la divulgation en marketing d’influence?

Afin de démystifier les points les plus importants, Voyage numériQC s’est rendu à Influence Your World 2018, conférence présentée dans le cadre de e-Commerce-Quebec 2018. Une courte présentation d’une directrice des Normes canadiennes de la publicité nous a d’abord rappelé que la mission du NCP est surtout de protéger le public face à des publications et publicités trompeuses et mensongères. Son rôle est de guider et non de moraliser ou juger les « contrevenants ».

Lien vers les lignes directrices sur la divulgation

Pourquoi respecter les règles de divulgation pour les influenceurs?

En gros, si vous ne suivez pas les règles et recommandations, vous pourriez vous faire taper sur les doigts, sans plus. Alors pourquoi les suivre alors que tant ne le font pas? Pour le bien-être de la communauté des créateurs de contenus, pour ceux qui en font un métier et désirent se bâtir une carrière basée sur la vérité, la transparence et le professionnalisme.

Analysons quelques règles émises par le NCP, exemples à l’appui.

Comment divulguer un partenariat de marque ou de marketing d’influence?

« Les divulgations doivent être indépendantes des réseaux de médias sociaux ou des réglages propres à chaque réseau » et  « Les divulgations doivent être communiquées clairement. »

Dans le texte d’une publication, il doit clairement y avoir une mention de partenariat, gratuité, produit reçu, publicité ou invitation. Cette mention ne doit pas être enfouie à la fin de 15 mots-clics. Bien que Facebook et Instagram permettent la notion « Sponsorisé », elle ne suffit pas à divulguer la nature du lien entre la marque et l’influenceur. Cette dernière doit donc être utilisée en plus de la mention visible dans le texte de la publication.

Exemple du même partenariat sur deux réseaux sociaux:

Divugation #ad #pub sur Instagram - Cinq Fourchettes

 

Partenariat sur Facebook - Cinq Fourchettes

Et sur le blogue de Béatrice, la mention Commandité.

Divulgation de commandite - Blogue de Béatrice

 

« Les vidéos [et blogues]: les divulgations doivent être directes et identifiables. »

Comme la plupart d’entre nous ne lisent rarement un texte jusqu’à la fin, ou ne regardent une vidéo dans son entièreté, les divulgations de partenariats doivent être faites au début de la publication. En vidéo, il est important d’ajouter la mention tant au visuel qu’à l’audio comme certaines plateformes commencent les vidéos sans son d’abord. Dans le cas des billets de blogue, le NCP recommande fortement la mention d’invitation, produits reçus, ou commanditaire dans les premières phrases du texte. La divulgation d’un partenariat en bas de page est bien, mais risque de ne pas être lu par tous les lecteurs. Exemples : « XX m’a demandé de vous raconter ma pire histoire de… » ou encore «  En collaboration avec XX, j’ai produit cette vidéo ».

Paid partnership - Sarahcout - Instagram

 

« Les divulgations doivent être faites dans la langue dans laquelle l’appui est donné. »

Compte Instagram en anglais, mots-clics et divulgations précises en anglais. Compte Facebook en français, mots-clics et divulgations dans cette même langue. Il faut donc éviter les #ad ou #sponsored sur un compte francophone! Nous sommes plusieurs à utiliser #ad par défaut, puisque c’est plus clair qu’en français, mais il faut modifier cette habitude.

« Ne pas se contenter d’identifier la marque. »

“Taguer” la marque ne suffit pas à préciser le lien entre celle-ci et l’influenceur. La nature du partenariat doit être explicite dans le texte accompagnant la photo ou la publication. “L’utilisation de mots-clics comme ‘#collab’ n’indique pas clairement qu’il s’agit d’un billet commandité et payé ou que ce produit est un cadeau. Des inclusions comme ‘merci à la marque X de m’avoir invité(e)’ ou ‘je suis à l’évènement X avec la marque X’ suffisent.”

Selon les Normes canadiennes de la publicité, “Les mots-clics qui sont considérés comme clairs et qui sont généralement reconnus comprennent, entre autres:

En français: #pub, #commandité, #XYZ_ambassadeur, #XYZ_partenaire (où ‘XYZ’ est le nom de la marque)  

En anglais: #ad, #sponsored, #XYZ_Ambassador, #XYZ_Partner”

Pour le guide complet, rendez-vous ici.

Règles de divulgation en marketing d'influence - Partenariats et collaborations

Organiser un concours dans les règles de l’art

Petit ajout de notre part au sujet des fameux concours. Les règles Facebook et Instagram changent régulièrement, mais sachez d’abord qu’au Canada, tout prix d’une valeur de 100$ et plus doit être inscrit à la Régie des alcools et des jeux.

Le coût pour inscrire le concours dépend de la valeur totale du prix et de l’endroit où votre concours est valide (ex. : Québec seulement = 10% de la valeur du prix).  Les règlements de participation devront être clairement inscrits sur votre site afin que les participants puissent s’y référer. Vous devez aussi inscrire sur votre publication à qui s’adresse le concours, le prix, les dates du concours, date de tirage du prix et surtout, la façon de participer.

Cliquez ici pour le lien vers les règlements de la RACJ.

Et les règles de concours sur Facebook?

Les méthodes de participation permises sur Facebook, en date de publication de ce billet, sont de demander de:

  1. Aimer ou commenter une publication sur votre page (ex.: “Aimez cette publication pour participer”).
  2. Publier sur votre page (ex.: “Publiez sur cette page une photo de XYZ pour remporter XX”).
  3. Envoyer un message à votre page.
  4. Mentionner que ce concours n’est pas associé à Facebook.

Les profils personnels ne peuvent pas être utilisés pour compiler des entrées. Par exemple, demander à des personnes de partager une publication sur leur profil n’est pas autorisé. “Partagez sur votre profil pour participer”, “Identifiez ou taguez un ami…” ou “Partagez sur le profil de votre ami pour obtenir plus de participations”), c’est non.

Non seulement c’est interdit, mais comme les profils sont privés, il est mathématiquement impossible de voir toutes les participations, donc les résultats du concours sont automatiquement faussés.

Vous pouvez consulter la liste complète des conditions de concours Facebook ici.

Concours Page Facebook - Règles - Moi, mes souliers

Et les concours sur Instagram?

Les règles de participation sur Instagram sont un peu plus floues malheureusement, mais doivent tout de même inclure à qui s’adresse le concours, le prix, les dates du concours, date de tirage du prix et surtout, la façon de participer.

Qui est responsable de l’application de ces règles de divulgation de partenariats?

La responsabilité de la divulgation est partagée entre la marque et le créateur de contenu. La marque doit s’assurer que le travail de l’influenceur est fait selon les normes en vigueur et le créateur, lui, ne doit pas flouer son public en faisant de la promotion mensongère.

Bien qu’il ne soit pas toujours facile d’y voir clair quant aux règles de divulgation des partenariats de marque et de marketing d’influence, nous gagnons tous à suivre ces recommandations!

Vous avez des questions ou des exemples de collaborations exemplaires?

Vous êtes à la recherche de formations, de conférences ou de consultation sur le sujet? Voyage numériQC vous offre ce service. Communiquez avec nous dès maintenant!